Une concentration déclare que l’Afrique appartient à Jésus-Christ.

35

Près de 12 000 personnes se sont rassemblées en Guinée-Bissau samedi dernier pour déclarer que l’Afrique appartient à Jésus.

Une grande marche a été organisée par l’Alliance évangélique et le Conseil national des Eglises évangéliques de Guinée pour commémorer la Journée de l’Afrique, une date qui commémore la lutte pour l’indépendance sur le continent africain.

Les missionnaires brésiliens envoyés par l’Assemblée de Dieu de Colubandê, de Rio de Janeiro, le Pasteur Emerson Medeiros et Nívia Caetano, étaient présents à l’événement.

« Plusieurs églises évangéliques, agences missionnaires et missionnaires nationaux y ont participé. Tout s’est bien passé, Dieu a béni énormément », dit le pasteur Emerson.

« La marche a commencé en 1994, avec un groupe de dix églises commémorant la Journée de l’Afrique, et de là est venue l’idée du peuple de descendre dans les rues et de montrer l’amour de Dieu à la nation de Guinée-Bissau. Après cela, c’est devenu une tradition et cela se produit chaque année », dit-il.

L’événement avait un fort attrait spirituel. Le pays est principalement composé de musulmans qui sont dans la période du Ramadan. La direction de l’événement a fait des pauses stratégiques pour parler de l’amour de Dieu et prier pour le continent.

« Nous sommes au milieu du Ramadan, beaucoup jeûnent et nous prions pour que Dieu veuille l’aveuglement spirituel qui couvre cette nation. C’était un monde magnifique de voir Dieu à l’œuvre. C’était gratifiant de voir comment l’église en Guinée-Bissau grandit, nous pensons que ce nombre va augmenter encore plus », a dit le pasteur.

Moins de 2% de la population se déclare chrétienne. Le travail missionnaire dans le pays, en plus d’évangéliser et de discipliner, sert encore des centaines d’enfants en situation d’extrême pauvreté.

Journée de l’Afrique

La Journée de l’Afrique est célébrée chaque année le 25 mai. Cette journée est un rappel de la lutte pour l’indépendance du continent, contre la colonisation européenne et contre le régime de l’apartheid. La date symbolise le désir d’un continent plus uni, organisé, développé et libre.

Le 25 mai 1963, l’Organisation de l’unité africaine (OUA) a été créée dans le but de défendre et d’émanciper le continent africain. En 1972, l’Organisation des Nations Unies (ONU) a proclamé le 25 mai Journée de l’Afrique ou Journée de la libération de l’Afrique. En 2002, l’OUA a été remplacée par l’Union africaine (UA), mais la célébration se poursuit encore aujourd’hui.

Laisser un commentaire