Un chrétien condamné pour «exercice de culte non musulman et sans autorisation» en Algérie

Un jeune chrétien algérien de la ville d’Akbou en Petite Kabylie a été condamné le 20 juin à 50 000 dinars d’amende (environ 370 € / 410 CHF) pour « exercice de culte non musulman et sans autorisation ».

Un chrétien condamné pour «exercice de culte non musulman et sans autorisation» en Algérie
Un chrétien condamné pour «exercice de culte non musulman et sans autorisation» en Algérie

Le procureur avait requis une peine deux ans de prison ferme, rapporte le quotidien El Watan.

Selon le journal algérien, le jeune homme, membre de l’Eglise «Ville de refuge», rattachée à l’Eglise protestante d’Algérie (EPA), avait installé un chapiteau pour accueillir le culte du dimanche, après la mise sous scellé de l’église en octobre 2018 par la gendarmerie. Cela lui avait valu d’être convoqué par le juge au mois de mai.

Pour Sofiane Ikken, avocat et militant des droits de l’homme, « ce système d’autorisation est juste un moyen de pression pour mieux contrôler ces religieux ».

Selon lui, « ce sont les autorités qui poussent ces chrétiens à entrer dans la clandestinité avant de les convoquer en justice », en refusant systématiquement d’ériger des lieux de culte non musulmans. L’EPA avait condamné la fermeture « abusive » de l’église d’Akbou.

Laisser un commentaire