Syrie : L’émouvante lettre d’un enseignant qui vient de recevoir une Bible

« J’attends avec impatience le jour où nous nous reverrons tous. »

Syrie : L’émouvante lettre d’un enseignant qui vient de recevoir une Bible
Syrie : L’émouvante lettre d’un enseignant qui vient de recevoir une Bible

Abdulsattar est enseignant à l’école de Dadat, dans la région de Manbij. Alors qu’il sortait de son école, il a croisé Dave Eubank et les Free Burma Rangers. Dave lui a proposé d’organiser un programme pour les enfants et d’y distribuer des Bibles. Le professeur s’est alors écrié :

« S’il vous plait, donnez-m’en une, j’en veux une ! »

Cette région n’est toujours pas sécurisée, mais le village tente de se reconstruire, à l’instar de l’école qui accueille désormais plus de 600 enfants. Luc Mathieu, envoyé spécial dans la région pour Libération, faisait part en février des inquiétudes de la population. Il avait rencontré Shervan Derwich, commandant en second du Conseil Militaire de Manbij. Il notait alors que les attentats étaient de plus en plus fréquents depuis l’annonce du retrait des troupes américaines.

« Daech veut prouver qu’il n’est pas mort, les Turcs et le régime que notre région n’est pas stable et que cela justifie de l’attaquer ou d’en reprendre le contrôle. Ils ont intérêt à ce que la zone soit instable, et se sont simplement engouffrés dans le vide laissé par les Américains. »

C’est dans ce contexte, qu’Abdulsattar a écrit une émouvante lettre à Dave et son équipe.

« Bonjour M. David Eubank,

C’est le professeur Abdulsattar de Dadat. En fait, j’ai cherché sur Internet pour en savoir plus sur le FBR. J’arrive à la conclusion que vous faites un excellent travail. Hier, j’ai ressenti l’amour et la compassion que vous partagez. Ensuite, j’ai réalisé à quel point les Américains se sont battus non seulement pour les États-Unis, mais aussi pour le monde !

ISIS est horrible et n’a aucun respect pour la vie humaine. Dieu merci, nous avons le FBR pour rechercher la justice et la sécurité pour tous ! Que le Seigneur continue à diriger vos pas. Que la main protectrice de Dieu continue de vous couvrir, ainsi que votre équipe et votre famille ! Merci d’avoir répondu à l’appel à se battre pour les personnes piégées dans des situations dangereuses, oppressives et perverses ! Que Dieu continue de vous utiliser tous sur le terrain et dans les médias comme ses ambassadeurs de la grâce, de la miséricorde, de l’amour, de la vérité et du pouvoir ! Toute gloire à lui ! [Je] prie toujours pour vous et votre équipe. J’attends avec impatience le jour où nous nous reverrons tous. »

L’équipe des Free Burma Rangers a pu financer la construction du toit de cette école.

Laisser un commentaire