Nouveau arrêté interdit qu’organisations chrétiennes evangelicen en Inde

Le Ministère de l’Intérieur de la l’Inde a fait une déclaration en lui demandant aux organisations gouvernementales sans des fins de lucre avec des fonds étrangers, qu’ils présentent une déclaration certifiée qu’il indique que les mêmes ne participeront à pas aucun acte de conversion religieuse.

Nouveau arrêté interdit qu'organisations chrétiennes evangelicen en Inde

Economic Times Informe que le Ministère de l’Intérieur de la l’Inde a annoncé des amendements restrictivas à la Loi de Régulation de Contributions d’Étrangers (FCRA).

Le gouvernement central de la nation hindoue envisage que diverse Organisations Ne Gouvernementales (ONG), que reçoivent des fonds externes, il a un impact négatif dans le pays puisque celles-ci ils participent à « activismo contre le développement ».

Nouvelles lois soient destinées aux ministères chrétiens

Ils existent des groupes de défense qu’ils craignent que ces nouvelles règles imposées par le gouvernement soient destinées aux ministères chrétiens que se chargent de servir aux jeunes et marginados.

La poursuite aux chrétiens et autres minorités religieuses a augmenté en la la Inde depuis l’an 2014; lorsque le premier ministre de l’intérieur de la nation, Amit Shah, a pris le pouvoir. Shah Est un politique qu’il aussi est aligné au nationalisme hindou.

« Ces nouvelles modifications reavivarán les craintes de que les ONG soient selectivamente attaquées et son registre de FCRA annulé et ses comptes bancaires gelés », a dit le président du Conseil Global de Chrétiens Indiens, Sajan K George, à l’Asie News.

George a exprimé sa préoccupation vers Bharatiya Janata; un parti politique de la l’Inde qui a essayé il révoquer la licence de 96 organisations ne gouvernementales avec siège en Jharkhand en 2016.

Ces organisations étaient dirigées par misioneros chrétiennes ou financées par des établissements soutenus par des églises locales dans l’état.

Sur ceci, un des cas les plus connus a été celui qui est arrivé en 2017 lorsque Compassion International s’a vu obligée à arrêter son ministère à plus de 147.000 enfants en la la Inde; ceci en raison d’une nouvelle application de FCRA qu’a arrêté sa capacité d’envoyer fonds à des projets en tout le pays.

Amit Shah
Amit Shah

Part de la raison pour laquelle ils s’ont fermés les programmes de Compassion International s’a dû au soupçon de conversion religieuse; ceci selon The New York Times.

Poursuite contre les chrétiens

Jusqu’à présent, au moins sept états de la l’Inde ont des lois contre la conversion; lesquelles sont usées par groupes nationalistes hindous pour accuser à des bergers ou misioneros de convertir aux personnes illégalement et de force.

La la Inde occupe le dixième lieu dans la liste des pays où la poursuite chrétienne est plus forte.

L’évidence suggère que les radicaux hindous ont mené à terme surveillance digitale contre les leaders chrétiens. Quelqu’uns affirment que suivre une foi différente de l’hinduismo ou Islam, stimuleront l’agression, puisqu’ils se lieront automatiquement avec l’évangélisation ou la conversion.

Laisser un commentaire