L’église Hillsong répond à tous ceux qui l’accusent d’être « Anti-LGBTQ ».

Tout a commencé avec une interview de Chris Pratt sur The Late Show de Stephen Colbert, au cours de laquelle l’acteur est revenu sur le jeûne de Daniel qu’il a entrepris en début d’année avec d’autres personnes de son église, l’église Zoe de Los Angeles, affiliée à l’église Hillsong. L’actrice canadienne Ellen Page avait alors tweeté un message demandant au présentateur de questionner Chris Pratt sur son « église tristement anti-LGBTQ ».

L’église Hillsong répond à tous ceux qui l’accusent d’être « Anti-LGBTQ ».

Le lendemain Ellen Page réitérait son appel sur Twitter.

« Si vous êtes un acteur célèbre et que vous appartenez à une organisation qui déteste un certain groupe de personnes, ne soyez pas surpris si quelqu’un se demande simplement pourquoi cela n’est pas abordé. Être anti-LGBTQ, c’est une erreur, il n’y a pas deux côtés. Les dégâts que cela cause sont graves. »

Chris Pratt avait alors répondu ainsi selon Relevant Magazine :

« On a récemment suggéré que j’appartenais à une église qui ‘déteste un certain groupe de personnes’ et qui serait ‘tristement anti-LGBTQ’. Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. Je vais dans une église qui ouvre ses portes à tout le monde. Malgré ce que la Bible dit à propos du divorce, ma communauté ecclésiale a été là pour moi à chaque étape du processus, sans jamais juger, mais elle m’accompagnait avec grâce dans mon parcours. Ils m’ont énormément aidé en offrant de l’amour et du soutien. C’est ce que je les ai vus faire pour d’autres à de nombreuses occasions, sans distinction de sexe, d’orientation sexuelle ou d’origine sexuelle. »

C’est ensuite au tour de l’église Hillsong de répondre aux accusations, au travers d’une déclaration sur le site web

« L’église Hillsong ne prêche contre personne ni aucun groupe. Nous ne sommes pas ‘anti-quiconque’. Nous sommes une église chrétienne inclusive qui aime, valorise et accueille toutes les personnes, quels que soient leur origine, leur appartenance ethnique, leurs croyances, leurs valeurs ou leur identité personnelle. »

Le communiqué ne s’arrête pas là, puisqu’il précise également adhérer aux « valeurs bibliques traditionnelles partagées par l’écrasante majorité des églises chrétiennes évangéliques du monde entier ».

« Croire aux enseignements de la Bible et aimer toutes les personnes, y compris celles qui ont des points de vue différents, ne s’excluent pas mutuellement. En fait, c’est la définition même de la tolérance et de l’inclusion. »

Laisser un commentaire