Attaque djihadiste au Burkina Faso : « Convertissez-vous ou vous serez tués à notre prochain passage »

4 chrétiens tués lors de l’attaque d’un village. La population chrétienne menacée de mort par un groupe djihadiste.

Attaque djihadiste au Burkina Faso : « Convertissez-vous ou vous serez tués à notre prochain passage »
Attaque djihadiste au Burkina Faso : « Convertissez-vous ou vous serez tués à notre prochain passage »

Deux attaques successives ont été commises dans des villages au nord du Burkina Faso, les 27 et 28 juin. L’une a fait 4 morts, l’autre a laissé les chrétiens sous le coup d’une menace de mort.

Dans la soirée du 27 juin, un groupe djihadiste s’est rendu à Bani. Les hommes ont contraint les villageois à sortir de chez eux. Chaque maison a été fouillée pour trouver des signes d’appartenance religieuse. Quatre chrétiens ont été tués.

Le lendemain, le groupe djihadiste s’est rendu à Pongrenoma. Le père Victor Ouedraogo, directeur du Centre pour les Communications sociales du Diocèse de Bourzanga, explique à l’Agence Fides :

« Selon les témoignages recueillis, ils n’ont pas fait de victimes mais ils ont laissé un message selon lequel ils ne veulent pas voir les forces de défense et de sécurité (FDS), les représentants du gouvernement et ils ont intimé l’ordre aux chrétiens qui s’y trouvent de se convertir au risque d’être exécutés à leur prochain passage. »

Les attaques se multiplient au Burkina Faso. Devant les menaces, certains chrétiens ont préféré trouver refuge dans les locaux de la paroisse de Bourzanga, à proximité des villages attaqués.

Laisser un commentaire