Aller à l’église est la clé d’une vie longue et heureuse en Amérique

Le comté de Sioux est probablement le comté le plus « chrétien » de tout l’Iowa. « Dans une ville de 7 000 habitants, 19 églises », selon Jordan Helming, un habitant de la ville.

Aller à l’église est la clé d’une vie longue et heureuse en Amérique

Le comté de Sioux possèderait la plus grande proportion d’évangéliques de l’État et un taux encore plus élevé de protestants. Et ce comté a d’autres caractéristiques : il a la deuxième plus faible proportion de résidents invalides dans l’Iowa et le taux d’overdose le plus faible de l’état.

Le comté de Pottawattamie est quant à lui le grand comté le moins religieux de l’Iowa. Pottawattamie compte une organisation religieuse pour 1 400 habitants, soit le tiers par rapport au comté de Sioux. Et les comtés les moins religieux de l’Iowa – Pottawattamie, Adams et Appanoose – présentent également (par habitant) le plus d’overdoses, les crimes les plus violents et le plus grand nombre de demandes d’indemnités d’invalidité.

Dans son livre Alienated America (Amérique aliénée), Timothy P. Carney explique statistiques à l’appui, « pourquoi certains endroits prospèrent pendant que d’autres s’effondrent ? »

Selon l’auteur qui commente également son analyse statistique sur le NYPost, diverses études révèlent que les hommes qui vont régulièrement à l’église sont plus susceptibles de se marier, et moins enclins à être adultères, maltraitants ou violents. Il en serait de même pour les enfants. Selon Robert Putnam, auteur de « Bowling Alone : ​​L’effondrement et le renouveau de la communauté américaine », les enfants pratiquant une religion abusent moins de la drogue et entretiennent de meilleures relations avec leurs parents.

Après avoir demandé aux habitants de Salt Lake et du Sioux Center d’expliquer ces données, Carney raconte qu’ils ont tous donné la même réponse : L’essentiel, ce sont les églises qui essaient de manière intentionnelle et avec persévérance, de bâtir des communautés et de devenir des institutions de la société civile, pas seulement des lieux de culte. Ces églises enseignent à leurs fidèles à vivre leur foi en servant leurs voisins, et elles fournissent un filet de sécurité et un sens commun que seules des communautés unifiées peuvent offrir.

Laisser un commentaire